Vignette Crit’air Lyon : comment en faire la meilleure expérience ?

La protection de l’environnement est une question assez préoccupante à notre époque. D’ailleurs, elle est un élément clé dans les Objectifs de Développement Durable (ODD). Afin de lutter contre la pollution atmosphérique occasionnée par les engins à moteur, le gouvernement français a instauré depuis l’année 2016 une mesure qui séduit par son efficacité : le système de vignette crit’air. Découvrez ce que c’est et profitez de toutes les indications nécessaires pour en faire la meilleure expérience à Lyon !

Qu’est-ce qu’une vignette crit’air ?

La pastille ou vignette crit’air est encore appelé certificat de qualité de l’air. En effet, c’est un document instauré en France depuis 2016. Il s’établit grâce aux informations présentes sur le certificat d’immatriculation d’un véhicule ou sur sa carte grise. La vignette permet de classer différents engins en se basant sur leur émission de particules polluantes par rapport à la norme européenne.

L’objectif de l’instauration de la vignette crit’air est de réduire la pollution atmosphérique engendrée par les engins. À Lyon également, ces dispositifs s’utilisent avec certaines particularités dans le fonctionnement. Essentiellement, ils permettent d’identifier les engins les moins polluants et ceux les plus dangereux pour la nature.

Les véhicules sains sont autorisés à circuler librement dans les agglomérations et dans les autres zones où des restrictions sont instaurées afin de réduire la pollution. En outre, la vignette crit’air se pose généralement à l’intérieur sur le côté droit du pare-brise des véhicules.

Les catégories de ces certificats pour les véhicules à Lyon ?

La catégorisation des véhicules par la vignette crit’air se base principalement sur l’âge de l’engin et sur sa pollution de l’environnement. Le but de ce regroupement est d’offrir certains avantages aux engins les moins pollueurs.

La vignette crit’air de catégorie 0

La vignette crit’air de catégorie 0 est de couleur blanche ou verte. Les véhicules qui portent cette vignette sont les plus propres en circulation. Cette catégorie regroupe les véhicules zéro émission 100 % électrique ou hydrogènes. Le Tesla Model S appartient à la classe 0.

La vignette crit’air de catégorie 1

Les véhicules appartenant à cette catégorie portent une vignette mauve ou violette. En effet, la catégorie 1 regroupe les véhicules essences ou hybrides de norme Euro 5 et 6 dont l’immatriculation date au moins du 1er janvier 2011. En outre, la vignette crit’air de catégorie 1 regroupe essentiellement les modèles essence récents sans distinction de puissance ou d’émission. Il s’agit par exemple du Peugeot 208 essence 2013 ou du Volkswagen Golf essence 2015.

La vignette crit’air catégorie 2

La vignette crit’air catégorie 2 est de couleur jaune. Les véhicules essence de norme Euro 5 et 6 et immatriculés après le 1er janvier 2011 appartiennent à cette catégorie. De même, les véhicules essence de norme Euro 4 qui sont immatriculés entre les années 2006 et 2010 y sont admis. De façon générale, la vignette crit’air catégorie 2 regroupe les véhicules essences de moins de 10 ans ou aux moteurs diesel récents. Par exemple, il y a la Citroën C4 essence 2008 et le Renault Clio 4 diesel 2013.

La vignette crit’air catégorie 3

De couleur orange, la vignette crit’air catégorie 3 se pose sur les véhicules diesel Euro 4 qui sont immatriculés après le 1er janvier 2006 et avant le 31 décembre 2010. De même, les véhicules essence de norme Euro 2 et 3 immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 la portent également. La catégorie 3 regroupe généralement les véhicules à moteur essence ancien et les véhicules à moteur diesel d’âge moyen. La Peugeot 207 1.6-litre diesel 2008 et la Renault Twingo 1 1.2-litre 1998 appartiennent à cette catégorie.

La vignette crit’air catégorie 4

La vignette crit’air catégorie 4 est de couleur marron. Cette catégorie regroupe les véhicules diesel de norme Euro 3 dont l’immatriculation a été émise entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005. Cette vignette est généralement réservée aux véhicules à moteur diesel de plus de 10 ans d’âge comme la Peugeot 307 diesel 2002 et l’Opel Astra diesel 2004.

La vignette crit’air catégorie 5

La vignette crit’air catégorie 5 est de couleur grise. Elle est posée sur les véhicules répondant aux normes Euro 2 du 1er janvier 1997 au 31 décembre 2000. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment le Peugeot 806 diesel 1997 et le Citroën Saxo diesel 1999.

Par ailleurs, il faut noter que les motocyclistes disposent d’une autre classification au certificat qualité de l’air. On y retrouve catégories marquées par des couleurs spécifiques et contenant des appareils avec des caractéristiques données.

Le rôle de la vignette lors de pics de pollution à Lyon

Un pic de pollution est une période (plus ou moins longue) pendant laquelle la quantité de polluants dans l’atmosphère est très élevée. L’exposition à un pic de pollution est clairement un risque pour les personnes avec une santé fragile. Lors des pics de pollution à Lyon, la vignette crit’air permet d’instaurer une circulation différenciée en fonction du niveau potentiel de pollution d’un véhicule.

C’est également le cas lorsque les activités industrielles sont intenses au cours d’une période augmentant la pollution de l’environnement.

Pendant ces périodes, seuls les véhicules avec une vignette crit’air de catégorie 0, 1 ou 2 ont accès à Lyon, aux zones de circulation restreinte (ZCR) et aux zones de protection de l’air (ZPA). Par ailleurs, tout contrevenant est passible d’une amende de 3e classe, soit 68 euros pour les véhicules légers et 135 euros pour les poids lourds.

Quelles sont les démarches pour obtenir sa vignette crit’air ?

Selon qu’il s’agit d’un véhicule professionnel, d’un véhicule de particulier ou d’un véhicule avec une immatriculation étrangère, la procédure est légèrement différente. Dans l’un ou l’autre des cas, le processus d’obtention de la vignette crit’air reste très aisé. Elle le demeure à Lyon et partout ailleurs en France. La première option consiste à se servir de services digitaux affichant praticité et une grande efficacité.

Il suffit de remplir la demande de certificat qualité de l’air en ligne sur le site Certificat-air.gouv.fr du ministère de l’Environnement. La demande doit être remplie avec les informations inscrites sur le certificat d’immatriculation ou sur la carte grise du véhicule. Si vous avez récemment déménagé, vérifiez que votre nouvelle adresse est actualisée sur la carte grise du véhicule.

Lorsque vous remplissez et enregistrez le formulaire, vous recevrez un mail de confirmation dans les instants qui suivent. Ensuite, vous recevez un autre mail du service de délivrance du certificat dans les 24 heures qui suivent. Il contient une facture dématérialisée et un fac-similé du certificat qualité de l’air. Ce dernier est très important et vous devez bien le conserver jusqu’à l’obtention de votre certificat qualité de l’air définitif. Le fac-similé tient lieu d’une vignette crit’air provisoire.

Par ailleurs, vous pouvez obtenir votre certificat qualité de l’air par courrier postal. Il suffit d’imprimer le formulaire de demande, de le remplir et de l’envoyer à une adresse connue avec un chèque de 3,62 euros à l’ordre de l’imprimerie nationale. Après l’envoi, vous recevez votre certificat qualité de l’air dans un délai de 10 jours.

La vignette crit’air est-elle obligatoire ?

La vignette crit’air a été instaurée pour réduire la pollution atmosphérique dans une certaine mesure. Ainsi, elle est obligatoire dans des périmètres. Il s’agit des zones de circulation restreintes (ZCR) et des zones de protection de l’air (ZPA). Vous pourriez vous passer d’acquérir ce certificat. Toutefois, ce faisant, vous risquez de ne pas pouvoir rejoindre différentes régions de France comme Lyon ou encore Paris.